Tui Shou et Combat Libre

Pour être apte à appliquer les techniques de combat apprises à l’entrainement, l’aspect le plus important est de développer de bonnes qualités physiques. La première partie de l’entrainement est consacrée à la préparation physique. Renforcement musculaire classique pour développer la force et le tonus.

 

Afin de développer une meilleure structure corporelle pour le combat, nous abordons les principes de relâchement et de gestion de force propres à la forme de corps du Tai Ji Quan, permettant d'avoir une meilleure stabilité et fluidité dans le mouvement.

 

 

La préparation physique est primordiale, les techniques de combat doivent rester simples et applicables.

 

En deuxième partie d’entrainement, nous pratiquons différents exercices de Tui Shou (cf article ci dessous) et de percussions. Les techniques employées proviennent du San Da, une boxe sportive pied/poing/lutte ainsi que du Tai Ji Quan, un art martial traditionnel riche en techniques de lutte (saisies et projections) et en percussions avec épaules, coudes et genoux.

 

En fin de classe nous terminons généralement par de courts combats libres avec mitaines afin de mélanger lutte et boxe.

 

 

Chacun décide avec son partenaire de combattre de manière souple ou appuyée en pensant à respecter l'intégrité physique de son partenaire.

Article du blog dans le lien ci dessous: